Comment susciter l’éveil dans un cadre pédagogique distanciel ?

Comment susciter l’éveil dans un cadre pédagogique distanciel ?

Il y a 3 ans, Stéphanie Chasserio et moi-même avons été confrontés la problématique suivante : Comment dynamiser un cours de Design Organisationnel très théorique et susciter l’engagement des apprenants, en l’occurrence des professionnels de l’Executive Education, dans un cadre 100 % online ?

En effet, contrairement aux « residential weeks », pendant lesquelles les participants sont présents sur les campus et assistent à des séminaires en face-à-face, nous ne rencontrons pas nos étudiants. Nous sommes donc confrontés à la nécessité d’un part, de créer du lien et un sentiment d’appartenance qui vont générer un climat de confiance au sein du groupe, et d’autre de créer les conditions d’un engagement pérenne et de qualité.

Nous avons donc décidé de conjuguer nos savoir-faire pour co-concevoir et co-animer ce cours en binôme avec une approche pluridisplinaire. En somme nous démultiplions nos expertises pour mieux créer les conditions d’un dialogue pédagogique avec nos apprenants par effet de miroir. Notre échange permanent installe de façon très naturelle une dynamique aux échanges aussi bien en termes qualitatifs que quantitatifs qui favorise une co-construction du savoir.

Pour soutenir ce climat pédagogique favorable, nous avons développé un parcours d’apprentissage varié, fondé sur l’articulation entre séquences asynchrones et sessions hebdomadaires synchrones. Ces dernières, très interactives, sont consacrées à l’échange et à la discussion sur les contenus en ligne. Le contenu du cours est entièrement disponible en ligne ce qui donne beaucoup de souplesse à l’organisation du temps de travail pour les apprenants. Nous abordons 8 thèmes fondamentaux découpés en modules ayant tous une architecture commune : un cours développant les différents concepts et grilles théoriques de Design Organisationnel, des lectures obligatoires, un quizz portant sur le contenu du cours et des lectures, une ou plusieurs études de cas à faire en groupe, ainsi que des  lectures complémentaires. Le contenu asynchrone est très varié pour dynamiser l’apprentissage : cours classique, vidéos d’illustrations, articles publiés dans des revues académiques ou dans la presse spécialisée, chapitres d’ouvrage, études de cas, etc…

Notre souhait dès le départ a été de lier théorie et pratique au sein de ce dispositif synchrone/asynchrone, en construisant un parcours fondé sur l’aller-retour constant entre grilles et concepts théoriques et l’expérience professionnelle des participants Design pédagogique et animation en binôme ont significativement impacté la qualité du lien créé avec et entre participants, que nous avons d’ailleurs pu mesurer sur le volume des feedbacks reçus.

De plus, nous avons noté une nette amélioration de la qualité du diagnostic organisationnel fourni par les apprenants ce qui démontre à la fois une meilleure assimilation et appropriation des concepts, et in fine, une meilleure compréhension des phénomènes organisationnels. En définitive nous sommes en recherche permanente du sens que nous souhaitons donner à nos enseignements en tenant compte de nos sensibilités, de nos savoir-faire et de nos forces pour mieux répondre aux objectifs pédagogiques de nos cours et aux spécificités de nos apprenants, plutôt dans une logique de fit que d’isomorphisme mimétique, en essayant de nous libérer de toute contrainte ou étiquette.

Stéphanie ChasserioStéphanie Chasserio, Co-holder of the Women and Business Chair, Professor of Management, SKEMA Business School

Tous ses articles

Amine EzzeroualiAmine Ezzerouali, Professor of Organisations Management, SKEMA Business School

Tous ses articles

Fermer le menu