Comment donner une expérience internationale aux étudiants pendant une pandémie ?

Comment donner une expérience internationale aux étudiants pendant une pandémie ?

Les restrictions de voyage imposées par la Covid-19 ont considérablement réduit le nombre d’échanges d’étudiants dans le monde en septembre 2020. Avoir moins d’étudiants en échange dans ma classe de commerce international du BBA m’a obligée à sortir des sentiers battus pour trouver de nouveaux moyens de répondre à l’objectif d’apprentissage de l’AACSB : « Les diplômés doivent être capables de travailler efficacement dans une équipe multiculturelle ».

J’ai donc décidé de tester une initiative originale organisée par l’un de nos partenaires, l’université du Maryland. Leur programme International Business Agility Labs comportait six concours de cas virtuels dans différentes matières (marketing, chaîne d’approvisionnement, finance, comptabilité, analyse et entrepreneuriat), chacun résolvant un problème pour une entreprise réelle à l’étranger. Le concours a attiré des étudiants en commerce de 17 institutions partenaires dans 12 pays. 

Ecoutez cet article en anglais comme un podcast

Listen to this article as a podcast

Nos étudiants ont été mélangés en équipes avec des étudiants du Maryland et ils ont concouru contre la Lahore Business School et l’Université de Navarre. Ils ont travaillé sur un dossier marketing pour une start-up portugaise appelée BuildUp Labs. Les équipes devaient réaliser une analyse de marché puis proposer un modèle économique et un plan de mise sur le marché à 6 mois pour la plateforme Wyzr. Le concours s’est déroulé sur 8 jours. Les étudiants ont assisté à plusieurs présentations en ligne sur Zoom, menées par des membres de l’Université du Maryland, l’agence de promotion des investissements de Lisbonne Investlisboa, l’agence de marketing ComOn et son client BuildUp Labs.  Les étudiants ont dû ensuite soumettre des propositions écrites, puis les équipes présélectionnées ont fait une présentation en direct sur Zoom.

Notre « Labo » était dirigé par le directeur associé du Global Business Center de l’université du Maryland et était parrainé par l’American Marketing Association. Les juges étaient des professeurs ainsi que des professionnels du secteur.


A lire aussi : QCM en pair-à-pair à SKEMA : pour une prépa collaborative aux grandes écoles de commerce où les étudiants ne s’opposent pas


Cette activité a permis aux étudiants d’acquérir une expérience pratique exceptionnelle en matière de conseil pour une entreprise réelle et leur a permis d’améliorer leurs compétences en matière de travail en groupe et de compétences interculturelles. Tous les étudiants de la classe étaient heureux d’avoir eu cette opportunité, et 89% d’entre eux recommanderaient des expériences similaires aux étudiants de BBA à l’avenir. Ils ont considéré cette expérience comme très précieuse. Plusieurs participants ont même assuré qu’ils la mettraient sur leur CV – et pas seulement les trois étudiants de SKEMA qui faisaient partie de l’équipe gagnante !

Si cette expérience a démontré les avantages de la collaboration avec nos partenaires internationaux, l’événement n’a pas été conçu pour des classes entières et nous avons dû modifier notre programme et demander aux étudiants d’être dispensés d’autres cours. Même s’il n’est pas possible d’inclure les laboratoires d’agilité de l’IB dans le programme de SKEMA à l’avenir, l’organisation d’une activité similaire par nos soins éliminerait la plupart des contraintes opérationnelles et serait vraiment utile.

Tracy JonesProfesseur de gestion dans les programmes PGE et BBA à SKEMA Business School. Conseillère Pédogogique au sein du service international pour les programmes d'échanges et de doubles diplômes.

Tous ses articles

Fermer le menu